AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 you're not what i expected

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Aglaé Greengrass

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 02/11/2016
Univers : Tpota, le plat grec
Pseudo : VOYOU. alias Elodie, ou tout simplement Elo, parce qu'on est entre copine après tout.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: you're not what i expected   Dim 22 Jan - 16:19

you're not what i expected
Marius Rosier
Tu étais un peu mal à l'aise entre les murs des l'aînées des enfants Rosier. Tu avais beau lui être reconnaissante de t'avoir accueillie chez elle, tu n'oubliais pas qui elle était et tu ne pouvais t'empêcher de te demander ce que dissimulait cet élan de générosité à ton égard. Lorsque tu étais rentrée ce jour là, elle t'avais littéralement entraînée dans la salle de bain, te demandant expressément de filer pour enfiler une tenue présentable... Tenue qu'elle avait bien évidemment pris soin de te choisir. Tu ne savais pas le moins du monde à quoi t'attendre, mais tu te laissais entraînée dans les fantaisies et les exubérances de ton hôte sans trop te poser de question. Tu t'étais surprise à retrouver une coiffeuse et une maquilleuse dans la chambre qu'elle t'avait gracieusement donnée... Sans qu'il n'y ait la moindre trace de la dame des lieux.  Tu t'étais laissée faire, docile et dubitative, jusqu'à ce qu'elle ne t'ai façonné délicieusement. Le résultat était élégant tout en demeurant très naturel. Tu avais beau appréciée être chouchoutée de la sorte, tu n'en demeurais pas moins intriguée par toute cette mise en scène. Au moins, cela avait le mérite de te faire oublier les désastreuses aventures qui avaient semé le trouble dans ton existence toute entière. Tu étais restée de longues secondes à contempler ton reflet, te demandant si la fille que tu y voyais existait encore sans le soutient de sa famille. C'est le bruit de la porte d'entrée qui te sorti de tes songes. Probablement Margot. Tu te redressais avec lenteur pour la rejoindre dans le séjour. Ses appartements étaient grandioses, chaque pièce rivalisait d'élégance. Tu ne t'étais pas attendue à te retrouver face à celui qui occupait tes pensées. Marius. Lorsque tu le vis, ton cœur loupa un battement, tu te savais protégée par un sortilège contre les yeux curieux... Et pourtant, pourtant son regard vint s'ancrer dans le tient. Tu le toisais, interloquée, prise par l'irrésistible envie de faire demi tour et de t'enfermer dans cette "chambre". Tu ne savais pas quoi lui dire... Tu restais silencieuse, à le regarder.

 
Revenir en haut Aller en bas

Marius Rosier
never let your emotions overpower your intelligence

avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 03/11/2016
Univers : TPOTA
Pseudo : Summer Child, Co

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Ven 3 Fév - 11:33

Margot était arrivée au manoir en coup de vent, alors qu'il travaillait dans sa chambre, à l'écart de tous - comme d'habitude. Marius était un être ayant besoin de calme absolu dans tout ce qu'il faisait, c'est pourquoi on lui avait donné une chambre dans un bout de couloir, où personne n'allait jamais. C'était ça où le voir prendre un appartement londonien, tranquillement, et les Rosiers détestaient voir leurs enfants partir, la vieille tradition étant que vivent tous ensemble.
Margot, leur aînée, échappait à la règle. Elle avait son propre appartement - ou plutôt son immeuble - au coeur du Londres sorcier et s'y échappait bien trop souvent, la faute à ses fonctions. Et, pour Merlin savait quelle raison, sa capricieuse soeur aînée s'était mise dans la tête de l'inviter à dîner chez elle. Marius avait refusé. Plusieurs fois. Mais Margot Rosier n'était pas de celles à qui on dit non. Les trois lettres de leurs prénoms étaient la seule chose qu'ils partageaient en commun, elle et Marius. Marius était froid, asociable, pas du tout agréable, elle était charmeuse et faisaient tout pour obtenir ce qu'elle voulait. D'accord, Marius aussi, mais avec d'autres moyens. Bon, d'accord, ils se ressemblaient beaucoup, mais pas du tout en apparence. Et puis, Marius savait très bien qu'il lui dirait oui. C'était d'ailleurs pour ça qu'il était arrivé sur le perron de l'immeuble, visible à ses yeux parce que Margot l'y avait autorisé. Il ouvrit, appela sa soeur, retira son manteau.
Et trouva quelqu'un qu'il n'aurait jamais cru pouvoir revoir un jour. Sa contenance se brisa un peu, le temps des quelques secondes qu'il prit à battre les paupières, et finalement demanda, en français - il parlait toujours dans sa langue maternelle lorsqu'il était interloqué - « Qu'est-ce que tu fais chez ma soeur ? » Un peu brutal comme question, d'ailleurs, il y en avait une foule qui venait dans son esprit - comment allait-elle, est-ce que sa famille avait accepté son erreur, avait-elle retrouvé du travail... Mais il resta là, hébété, dans l'entrée, son manteau pendant au bout de son bras avant qu'un sortilège n'aille l'accrocher docilement.
Revenir en haut Aller en bas

Aglaé Greengrass

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 02/11/2016
Univers : Tpota, le plat grec
Pseudo : VOYOU. alias Elodie, ou tout simplement Elo, parce qu'on est entre copine après tout.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Dim 5 Fév - 17:54

you're not what i expected
Marius Rosier
Oui, qu'est-ce que tu foutais là? Hein? Tu n'étais pas à ta place... Mais l'avais-tu seulement été un jour. On avait cessé de vouloir t'enfermer dans des cases, de te coller des étiquettes sans juger bon de te demander qui tu étais, réellement, ce que tu voulais, tout bonnement. Ta famille... Puis ces autres... Des sangs pures, des nobles cruels, cloîtres dans des coutumes archaïques. Tu avais été la Greengrass, l'ennemie, l'amour interdis... Tu avais été pointé du doigt tellement longtemps que lorsque la porte t'avait été montrée, tu l'avais prise et pour la première fois laisser l'air emplir tes poumons. Tu avais jouis d'une liberté que tu ne connaissais, seule décideuse de ton avenir... Tu avais le choix : te plier à leur règles, entrer dans le moule et retourner au côté des tiens pour reprendre la place que l'on prétendait tienne... Ou poursuivre ton existence, décidant seule celle que tu voulais être. Alors qu'est-ce que tu foutais là? Tu avais choisi. Purement, simplement. Tu avais choisi le confort que l'on te proposait pour échapper à la rue... Mais comment le lui dire? Tu pinces les lèvres. Ce n'est pas pour toi... C'est... Ta sœur m'a invité à rester ici, le temps que je reprennes le contrôle de ma vie... Je n'étais pas là pour toi, je ne te suis pas j'ai compris... Compris qu'il ne pouvait pas te suivre dans cette chute. Et ça te fait mal, mal à en crever, tu l'aimes comme tu n'as jamais aimé, mais tu ne peux pas l'entraîner avec toi... Quand bien même tu le voudrais, tu l'aimes trop pour lui infliger ça... Même si au fond,c 'est la meilleure chose qui te soit arrivé. Enfin, tu as l'impression, mais peut-être que tu as laissé ton cœur se gonfler d'un espoir vain et inutile, peut-être que cette liberté récemment acquise te fait tourner la tête.

 
Revenir en haut Aller en bas

Marius Rosier
never let your emotions overpower your intelligence

avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 03/11/2016
Univers : TPOTA
Pseudo : Summer Child, Co

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Jeu 9 Mar - 10:56

Marius battit les paupières, rapidement, avant de se reprendre. Ce qu’il détestait perdre le contrôle de cette manière, et Aglaé Greengrass en était la principale cause ces derniers temps. Il ne sut pas sur l’instant s’il était reconnaissant à sa sœur d’avoir provoqué cette entrevue où s’il lui en voulait terriblement. Après tout, il s’était inquiété pour la jeune femme dès qu’il n’avait plus eu de ses nouvelles. C’est-à-dire dès que sa famille avait décidé de la renier. Il retira son manteau, l’accrocha dans le vestibule – bizarre que Margit n’ait pas de domestique ici, pensa-t-il brièvement – et revint vers Aglaé, mal à l’aise. Pas vraiment sûr de ce qu’il devait dire. « Je… je suis content que tu sois à l’abri. » C’était la pure vérité, parce qu’il était vraiment soulagé qu’elle ait pu échapper à pire… Que pouvait-on offrir d’une sang-pure reniée ? Combien d’ennemis les siens s’étaient faits et qui pouvaient, une fois la sacro-sainte protection familiale retirée, s’en prendre directement à elle ? Leur monde tournait autour des enjeux de pouvoirs et de force, des dynamiques entre leurs familles. Être éjecté du jeu revenait à être le loup blessé et rejeté d’une meute qui galope déjà au loin.
Parce qu’il se sentait mal à l’aise, Marius entreprit de passer au salon, une pièce riche en coussins, objets précieux et décors luxueux. Il soupira des goûts de sa sœur, tellement chargés, comme si les gènes des Rosiers dont elle avait hérité s’étaient amplifiés. « Est-ce que tu sais si ma sœur va revenir ? » Il ne savait pas vraiment s’il en avait envie. Son aînée avait senti quelque chose entre Aglaé et lui, et c’était sans doute son plan que de l’avoir attiré ici pour être seul avec elle. Mais là, il ne savait pas quoi dire à son ex collègue. Hormis le fait qu’il n’avait pas réussi à parler à Ariane et qu’il n’avait pas du tout avancé dans son enquête officieuse pour prouver son implication. Mais il n’était pas sûr que c’était ce qu’Aglaé voulait entendre.
Revenir en haut Aller en bas

Aglaé Greengrass

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 02/11/2016
Univers : Tpota, le plat grec
Pseudo : VOYOU. alias Elodie, ou tout simplement Elo, parce qu'on est entre copine après tout.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Dim 19 Mar - 18:17

you're not what i expected
Marius Rosier

Mal à l'aise et mal habile, tu étais coincée dans cette robe, vraisemblablement trop habillée pour te retrouver seule avec Marius. Tu te sentais prise au piège, manipulée par la maîtresse des lieux... Mais comment pourrais-tu lui en vouloir de se jouer de toi alors qu'elle t'avait tiré de la mauvaise fortune dans laquelle tu t'étais retrouvée après avoir été reniée par les tiens. Ses propos venaient t'atteindre en plein cœur, se planter dans un organe meurtri par son rejet indiscutable. L'espoir revenait battre douloureusement à l'intérieur de ta poitrine. Tu aurais préféré que cet espoir crève avant de te faire basculé, tu aurais préféré ne rien attendre de sa présence, ne pas continuer à le désire de la sorte, ne pas te brûler les ailes à force de le convoiter, lui, celui que tu n'aurais jamais. Il avançait dans l'appartement et tu le suivais, gardant une distance pour sécurisé ton cœur, pour sauvegarder ton âme. Tu restais debout, le suivant à travers les lieux que tu avais appris à connaître. Si j'en crois toute cette... Un mouvement dans les airs pour balayer les lieux, mais aussi ton propre accoutrement. Mascarade, je pense que ta sœur ne se montrera pas de si tôt.  Tes doigts se croisaient contre ta poitrine et tes doigts venaient nerveusement pianoter tes lèvres. Tu ne savais pas trop comment réagir face à lui. Tu ne savais pas si tu devais rester où te réfugié dans la chambre que la Rosier avait si gentiment mis à ta disposition. Nulle ne sais que je suis ici. Ta sœur à jeter un sortilège pour que je demeure invisible aux yeux de ceux qui pourraient venir lui rendre visite... A l'exception de... Toi. Ou alors, le sort ne fonctionne pas comme il le devrait. Tes doigts à nouveau contre ta bouche, tu laisses échapper un soupire. Je suis désolée qu'elle t'ai imposée ma présence... Veux-tu que je te laisse?

 
Revenir en haut Aller en bas

Marius Rosier
never let your emotions overpower your intelligence

avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 03/11/2016
Univers : TPOTA
Pseudo : Summer Child, Co

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Mar 2 Mai - 21:46

Marius soupira. Bien évidemment, Margot ne rentrerait pas ce soir, sans doute. Trop romantique, trop fantasque, elle regardait les remparts entre Marius et Aglaé comme s'ils n'étaient que des vulgaires saut d'obstacle d'équitation, comme s'il suffisait d'un cheval pour que tout s'arrange. Marius ne voyait pas du tout les choses de cette manière, c'était une Greengrass, et désormais une reniée. Une paria. Au mieux, il pouvait en faire sa maîtresse, mais Aglaé n'était pas de celles qu'on pouvait cantonner à un rôle presque humiliant. Il prit place sur le canapé, qui émit un petit "pouf" sous son poids, invita Aglaé à faire de même en tapotant à côté de lui. S'ils sont coincés ici, autant rendre cette soirée agréable. « Je ne veux pas que tu me laisses. » Il avait confiance en sa soeur pour avoir dissimulé la présence de son invité, après tout, il connaissait les compétences de son aînée en matière de cachotteries. Aglaé était mal à l'aise, peut-être pire que lui, alors autant essayer de la détendre. D'un coup de baguette, il ouvrit le mini-bar, se servit un bon Bourbon, le verre venant docilement s'installer dans sa paume. Il proposa quelque chose à Aglaé. « N'aie pas de remords à te servir. Elle nous a joué un mauvais coup sans nous avertir, alors pense que c'est une compensation. » Marius la servit presque d'autorité, lui donnant lui-même le verre et leurs doigts se frôlèrent. Il accrocha son regard pendant quelques secondes, avant de baisser les yeux sur ses genoux. Il se rappelait très bien de leur dernière entrevue, et se surprit à envoyer des regards en coin pour vérifier qu'ils étaient vraiment seuls. Conditionné par sa famille à ne pas se trouver en la présence d'une mauvaise personne. Et puis, après le soulagement d'avoir bien confirmé leur solitude partagée, Marius osa reprendre la parole, se perdant dans l'observation de son verre, le tournant dans sa paume pour que l'alcool lièbe toutes ses saveurs. « Comment va ta vie, ici ? Ma soeur est une bonne hôtesse ? » Il tenta même un sourire dans son essai de détendre l'atmosphère. Peut-être que ce soir, ils pouvaient redevenir les gamins qu'ils étaient, dans la tour de Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas

Aglaé Greengrass

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 02/11/2016
Univers : Tpota, le plat grec
Pseudo : VOYOU. alias Elodie, ou tout simplement Elo, parce qu'on est entre copine après tout.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Mer 3 Mai - 7:27

you're not what i expected
Marius Rosier

Tu le toises. Il se mouve avec tant d'aisance et toi, tu ne peux te défaire de sa contemplation. Finalement ses doigts viennent tapoter la place libre juste à côté de lui. Les frissons remontent délicieusement ton échine alors que tes doigts s'immobilise sur tes lèvres. Tu le toises, ne sachant que trop bien que si tu t'approches à nouveau de lui, tu vas le laisser consumer ton cœur tout entier et il n'en restera que des cendres. Mais au fond, tu ne peux t'en empêcher, irrémédiablement attiré par lui, par sa présence, par sa proximité. Tu t'approches avec lenteur, venant te poser auprès de lui sans pour autant te détendre. Prête à fuir à la moindre occasion. Tu pinces les lèvres lorsqu'il parle de dédommagement. Tes main se crispent sur le bord du canapé, de part et d'autre de ton corps. Tu ne te sens absolument pas le droit de prendre la moindre compensation... Elle t'a sorti de la rue, elle t'a déjà tellement donné... Qui serait tu pour exiger quoi que ce soit d'elle. Il vient glisser un verre entre tes doigts, le contact avec sa peau t'électrise, délicieusement. Tu ne laisses rien transparaître, alors qu'une sensation chaleureuse s'éveille dans tes entrailles. Tu demeures étrangement silencieuse. Tu ne l'avais pas revu, pas depuis que tu n'étais plus rien, plus personne. Tu n'osais pas le regarder, parce que si la situation avait changé, cela ne changeait pas le fait qu'aucun avenir n'était possible pour vous. Et finalement sa dernière question. Tu souris, vaguement, franchement. C'est très différent, mais ça a quelques choses de profondément attirant, presque libérateur... Ta vie, donc. Elle est merveilleuse. Je ne sais pas où j'en serais si elle ne s'était pas retrouvée sur mon chemin... Un soupire, finalement. Coincée à côté de lui, le verre en main. Tu le lèves à tes lèvres pour en boire une gorgée. Tu te sens étrangement vide. Tu ne t'autorise pas au moindre espoir. Il a été clair. Très clair. Mais sans ce que tu ressens à son égard, il n'y a rien. Et toi? Comment vas-tu?

Revenir en haut Aller en bas

Marius Rosier
never let your emotions overpower your intelligence

avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 03/11/2016
Univers : TPOTA
Pseudo : Summer Child, Co

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Jeu 4 Mai - 21:06

Marius aimait regarder Aglaé. Il aimait l'écouter parler, il aimait juste être en sa compagnie. Elle lui avait manqué, horriblement, mais il n'était pas assez fou pour le dire à voix haute à qui que ce soit. Les sentiments qu'il avait pour elle avaient déjà condamnée la belle à vivre une vie de paria, elle la noble au sang-pur, à qui sa famille avait retiré son rang. Il la trouve changée, presque inatteignable, dans un monde qu'il n'a jamais pénétré. Un monde sans les chaînes que le pouvoir nouait autour d'eux, simplement pour porter un nom. Rosier. Il ne put que comprendre la libération qui l'a prise, mais n'était pas capable de faire de même. Affronter le monde sans son nom, c'était le jeter dans la fosse aux lions. Lui retirer l'aide de sa famille, c'était faire de lui un être plus fragile qu'un nouveau-né. La famille de Marius, celle qui l'emprisonnait dans autant de carcans, était tout ce qui représentait son univers. Il pensait pour eux. Agissait de sorte à faire resplendir leur nom. Marius était conditionné depuis l'enfance à être un Rosier, à s'oublier au profit de cette valeur plus grande encore qu'est la famille.
Et c'était exactement pour ça qu'il ne pouvait pas être là, avec elle, cette ancienne Greengrass pour qui son coeur battait sans aucune mesure, dans une chamade lui brûlant la poitrine. Loin, très loin des tréfonds glacés de son esprit qui ne cessait de lui marteler à quel point c'était impossible. Alors que ces yeux clairs étudiait le profil de sa douce, il les ferma, essayant de se faire une raison. Elle n'avait plus rien. A cause de lui. Sa grande soeur lui avait fait la charité parce que cette idiote avait un grand coeur et pensait lui faire plaisir à lui - bien sûr que ça lui faisait plaisir - mais la position d'Aglaé était précaire. A cause de lui, et des manigances de sa cadette pour les tenir éloignés. Il ne répondit pas à sa question, parce que son état à lui n'a aucune importance. Il vivait dans l'opulence quotidienne de sa famille, comment pouvait-il aller mal ? « Je suis profondément désolé de ce qui t'arrive. » La remarque tomba à la manière d'une lourde épée fendant la pierre. « Je savais les conséquences que tout cela pouvait avoir, et je suis... en colère de ne pouvoir rien faire. » Marius essayait de rester froid, gardant son regard occupé à étudier la pièce richement décorée de Margot. Il prit une gorgée de l'alcool ambré, puis continua : « Je t'avais dit que c'était impossible. Et si maintenant, quelqu'un nous voit ensemble, on peut s'en prendre à toi pour m'atteindre. Car tu n'as plus de protection en-dehors de cet appartement, Aglaé. » Gardant son masque, gardant ce ton clinique qu'il sait si bien adopter, il poursuivit, sans émotion apparente, ne laissant aucune once de la tornade intérieure qui soufflait en lui s'échapper : « Il est préférable pour toi que l'on coupe contact. » Il n'avait aucune envie qu'on la blesse par sa faute, parce qu'il s'appelait Rosier, et parce que ses ennemis, ceux de sa famille, pouvaient se rappeler si facilement à son bon souvenir à travers Aglaé...
Revenir en haut Aller en bas

Aglaé Greengrass

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 02/11/2016
Univers : Tpota, le plat grec
Pseudo : VOYOU. alias Elodie, ou tout simplement Elo, parce qu'on est entre copine après tout.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Jeu 4 Mai - 22:16

Tu l'écoute parler et cela te blesse, cela te blesse tellement plus que tu ne voudrais. Ses mots sont des lames qui se plantent dans ton cœur, écorchent ton âme.Tu le toises, les larmes te brûlent les yeux, roulent sur tes joues pour venir mourir sur tes lèvres pincées. Sans la contenance ordonnée, tu n'as plus aucun filtre pour te sauvegarder. Tu finis par lever le coude, laisser l'alcool glisser dans ta bouche, imbiber chaque partie de ton être. Alors il vaut mieux que tu partes. Je tâcherai d'en faire de même dès que j'aurais suffisamment d'argent de côté. Tu n'entendras plus parler de moi. tu te lèves, tu veux t'éloigner, t'éloigner le plus possible. Tu n'en peux plus d'être continuellement repoussée. Tu ne le supportes plus. Surtout quand tu ne lui demandes rien. Et finalement tu te retournes pour lui faire face.Tu sais, je ne le regrette absolument pas.
Revenir en haut Aller en bas

Marius Rosier
never let your emotions overpower your intelligence

avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 03/11/2016
Univers : TPOTA
Pseudo : Summer Child, Co

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you're not what i expected   Jeu 4 Mai - 23:36

Il voudrait la retenir. Il voit qu'il l'a blessée. C'est ce qui lui plaisait avant, et toujours maintenant, cette incapacité qu'elle a à ne pas faire barrage à ses émotions. Pas devant lui. Elle est un livre ouvert mais cette fois, les pages qu'elle lui montre sont douloureuses à lire. Il lui fait mal. Et il le sait. Mais il ne peut pas faire autrement : s'il reste davantage plus près d'elle, Marius sait qu'elle risque beaucoup plus que son nom. Sa propre sécurité est en jeu. Il accuse le coup, sait qu'il doit répondre que lui regrette pour porter le coup fatal et faire en sorte qu'elle ne revienne jamais vers lui, mais il est lâche et dépose les armes alors qu'il les brandissait bien haut quelques secondes plus tôt. Il reste silencieux. Fixe un point vague, dans le salon, boit une gorgée de Bourbon, l'entend remonter dans les étages. Et puis, quand elle est hors de portée, le masque se décompose. Son poing va heurter un coussin du canapé dans un bruit étouffé de tissu, il serre les dents à s'en faire mal, décoiffe soj impeccable chevelure en passant furieusement les mains dedans. Il doit se reprendre, vite, il est en train de sombrer...
Il lui faut un petit moment pour se recomposer un visage, une attitude, pour redevenir le Marius Rosier que tous connaissent et pour pouvoir quitter les appartements de sa soeur sans qu'on le remarque. Un moment plus long que d'habitude, et qui l'inquiète : il sait que ses barrages sont en train de tomber.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: you're not what i expected   

Revenir en haut Aller en bas
 

you're not what i expected

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» harmonica boogie by Milteau
» The Commitments
» Mister Joss Blues band - album So Expected

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
prouti prouta le rp vient à toua :: TPOTA-