AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 max werinae // et on tuera tous les affreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Max Werinae
JE PASSE LE PLUS CLAIR DE MON TEMPS A L'OBSCURCIR PARCE QUE LA LUMIÈRE ME GÊNE

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 10/02/2017
Univers : ewwaf
Pseudo : Bavboule. (amina)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: max werinae // et on tuera tous les affreux   Ven 10 Fév - 14:26

le retour de l'enfant prodigue What a Face
self-reminder: retrouver ma fiche =>  check

Spoiler:
 
http://31.media.tumblr.com/2d8c37c8b33b81a7bbae9c383e3e81b4/tumblr_n4ngnzWXh01qgcqi4o2_250.gif
http://38.media.tumblr.com/0ff7cb38beabc8fff40735cda8e984b8/tumblr_n4ngnzWXh01qgcqi4o6_250.gif
http://38.media.tumblr.com/8c1834da41742d73bd7a716eb6690004/tumblr_n4ngnzWXh01qgcqi4o5_250.gif

irréversibilité:
 
Revenir en haut Aller en bas

Max Werinae
JE PASSE LE PLUS CLAIR DE MON TEMPS A L'OBSCURCIR PARCE QUE LA LUMIÈRE ME GÊNE

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 10/02/2017
Univers : ewwaf
Pseudo : Bavboule. (amina)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: max werinae // et on tuera tous les affreux   Dim 19 Fév - 17:12

MAX, version. 0.1 // maisie williams, 18 y.o, earthbender+seismic sense. Niveau 3 à Hightowers.
- fille d'un général de la nation de la terre
alexis = grand frère adoptif de max
- ils ont fui hightowers jusqu'à se faire choper
- elle a été envoyée chez la terre et lui chez l'air où il a découvert l'existence de son jumeau maléfique: gaël.
- elle fait semblant de pas savoir maîtriser la terre: level 3 alors qu'elle est aussi forte qu'alexis (lvl 8? 9? idk)
- daemon: daegor, un ours.

Citation :
La nuit était tombée et elle marchait dans les couloirs. Une partie d’elle avait besoin de prendre l’air, de sentir le vent frais passer à travers ses cheveux. Elle ne supportait plus de rester cloîtrée dans une chambre ou une salle de classe. Il y avait toujours quelqu’un pour l’observer. Elle détestait l’Académie et elle avait tellement eu raison de fuir cette institution toutes ces années. Elle avait l’air tellement sage, si fébrile et innocente. On ne levait même plus les yeux lorsqu’elle traversait un couloir. Elle n’était que la petite fille de la terre, incapable de soulever un pauvre rocher à l’aube de ses dix-neuf ans. Elle ne supportait plus cette apparence qu’elle prenait, elle ne supportait plus cette faible Max que tout le monde sous-estimait. Arrivée dans les jardins, la brune posa un regard autour d’elle, vérifiant que personne ne l’épiait puis elle se positionna devant un rocher et le brisa de ses poings. Oh douce maîtrise de la terre, comme tu me manques. Elle tomba en tailleur sur l’herbe en soupirant, Daegor s’allongea juste devant elle sur le ventre. « Fais attention, quelqu’un peut te voir. » fit une voix masculine venant de derrière. Dans un instinct primaire, elle se releva, les pieds fermes et écartés, les genoux pliés et les poings fermés. Elle était prête à frapper et à se défendre. Elle vit alors Alexis s’avancer vers elle et elle décontracta ses muscles. Ce n’est que lui, je n’ai rien à craindre de mon frère, se disait-elle. Il n’était plus réellement son frère, elle le savait mais il demeura toujours cette place au fond de son cœur pour elle. Il s’avançait doucement et il avait l’air perturbé. Elle plissa les yeux jusqu’à voir un visage perdu et troublé par ses pensées. Même Thanae semblait aussi confuse que lui. « Alexis ? Qu’est-ce qu’il y a ? » demanda Max avec un regard inquiet. Celui-ci s’assit sur l’un des rochers survivants. « Comme si ça t’intéressait... » Il la dévisagea un moment avant de détourner le regard. Elle fronça les sourcils avant de s’approcher de lui. « Bien sûr que ça m’intéresse, allez, dis-moi. » Le vide qui dominait son visage se retrouvait soudainement comblé par de la colère et du dégoût. Il prit des grandes inspirations pour ne pas s’énerver, elle le vit mais elle se demandait pourquoi son comportement devenait aussi ardent subitement. « T’es comme tous ces maîtres de la terre, je ne peux pas te faire confiance. Tôt ou tard, tu me trahiras toi aussi. » De toutes les réponses qu’elle imaginait, celle-là était la pire et la plus imprévisible. « T’es pas sérieux,  hm ? J’ai toujours été de ton côté, tu le sais très bien. Même quand nos parents nous causaient des ennuis. » « Ce ne sont pas mes parents ! Peut-être les tiens mais pas les miens ! Ce sont juste des maîtres de la terre qui ont tué ma famille. » Il se leva et la poussa au sol. Allongée dans l’herbe, elle se releva doucement en parlant d’une voix encore plus douce. Elle soupira. « Ils n’ont pas tué ta famille. Tu as un frère, Alexis. Et tu m’as moi. » Il se jeta sur elle et enroba son cou de ses mains, bloquant ainsi sa respiration. Juste au-dessus d’elle, la gardant au sol, il lui criait dessus, il était aussi rouge qu’elle pouvait l’être. « Menteuse ! T’es pas ma sœur ! T’es qu’une traîtresse et un sale maître de la terre ! Je ne peux pas te faire confiance ! » s’écria-t-il de toute ses forces. Il resserra son étreinte et Max suffoquait lentement. Elle devenait petit à petit rouge, se débattant contre l’emprise de son frère, mais les muscles de ses bras dépassaient les siens. Elle paniquait, elle voulait crier mais le souffle lui manquait pour produire un tel son. Des larmes coulaient sur ses joues et ses veines grossissaient. Elle tapa le sol d’un de ses pieds et un pique de terre sortit du sol pour lui donner une violente frappe qui le força à lâcher le cou de sa petite sœur pour tomber sur le dos. Max toussait et pleurait encore plus. Elle n’avait plus de voix et elle peinait à respirer. La marque laissée sur son cou était encore chaude. Elle le dévisagea un moment en reculant sur les fesses. Elle devait s’en aller le plus loin de lui mais elle n’avait plus de force. Assise, elle encercla ses bras autour de ses genoux et pleura silencieusement en plongeant sa tête à l’intérieur du trou. Alexis ressemblait revenir à lui, encore un peu rouge par les hurlements qu’il lui avait adressé. Il regarda attentivement ses mains puis le cou de Max avant de réaliser ce qu’il venait de faire. Il accouru vers elle aussi vite qu’il put, les yeux brillant par un regret amer. « Max ! Je suis désolé ! Je ne sais pas ce qu’il m’a pris. Je suis désolé ! Vraiment désolé ! » Il hésita un moment avant de la toucher puis après mûres réflexions, il passa ses bras autour d’elle pour la calmer un peu, sans pour autant s’arrêter de s’excuser. Il n’y avait aucun mot assez fort pour excuser ce qu’il venait de faire, il venait juste d’essayer de la tuer.

omg so angsty j'ai honte d'avoir écrit ça

+ j'ai retrouvé ce que lise avait écrit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

max werinae // et on tuera tous les affreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bon voyage à tous !!
» Les porte-clés en tous genres
» salut a tous (luthier guitare, cigarbox )
» [Info] Bill Kaulitz dans les "50 plus beaux hommes allemands de tous les temps"
» Karpatt festival tous en place à Saverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
prouti prouta le rp vient à toua :: Amina-